Réunion de Cabinet du Lundi 23 Juillet 2018

119

La réunion de cabinet de ce lundi 23 juillet 2018a été principalement consacrée à la présentation du plan d’action harmonisé du Ministère du Budget. Le document projeté aux yeux de l’assemblée générale prend en compte les planifications proposées par les différentes directions du Département. Il s’inspire surtout de la lettre de mission délivrée par le Premier Ministre Chef du Gouvernement.

En initiant cette vidéo-projection, le Ministre du Budget traduit sa volonté d’œuvrer en faveur d’une collaboration franche et ouverte à toute son administration. Cette présentation était aussi et surtout une séance de coordination des actions concrètes à inscrire au compte des cent premiers jours de sa prise de fonction au Ministère du Budget.  Ismaël Dioubaté et son cabinet sont donc parvenus à identifier une série d’activités à réaliser suivant les feuilles de route des directions pour aboutir aux priorités éditées par le chef du Gouvernement.

Un comité de suivi des projets a été mis en place avec pour principal rôle d’impulser la dynamique nécessaire pour l’atteinte des objectifs définis. La méthodologie se fonde sur l’approche de gestion axée sur les résultats. Autrement dit, il s’agira d’optimiser la politique budgétaire et améliorer l’administration fiscale et douanière pour sécuriser les recettes et qualifier les dépenses. Cinq objectifs stratégiques ont été retenus dont : l’élaboration d’une stratégie budgétaire de moyen terme et la promotion de la transparence budgétaire et la participation citoyenne.

La réunion de ce lundi a par ailleurs été l’occasion pour le Ministre du Budget de revenir sur la fin de la mission PEFA (Public Expenditure and Financial Accountability). Ismaël Dioubaté a salué les efforts consentis par le FMI à travers ses experts pour parvenir à boucler cette évaluation des finances publiques guinéennes. Si des avancées ont été constatées par le collège d’experts internationaux, l’exercice aura permis de lister des recommandations allant dans le sens des efforts supplémentaires à fournir par le Gouvernement guinéen afin de parvenir à de ses qualification des finances publiques