Clôture des travaux sur la validation du plan d’action du Ministère du budget

252

Après deux jours d’exposés suivis de débats entre les cadres venus des Directions du Ministère du Budget et ceux du cabinet du Ministre, le document sur le plan d’action a été produit et validé.

Il prend en compte l’ensemble des plans d’actions des différentes directions pour l’année 2019.

Au cours des travaux, les différentes directions ont exposé leurs plans. Après lecture et correction, les recommandations et conclusions ont été amendées avant validation.

Prenant la parole pour clôturer les travaux, le Ministre du Budget a salué la qualité du travail abattu et a promis de faire des recommandations issues de faire cette retraite, une priorité. Il a rassuré les cadres du Ministère du soutien politique pour mettre en œuvre toutes ces recommandations.

Ismaël Dioubaté a demandé aux cadres de se mettre tout de suite au travail car l’avenir des 12 millions de guinéens dépend de la réussite du département du Budget.

Le Ministre du Budget a insisté sur la lourde responsabilité que  représente les ambitions de développement du chef de l’Etat qui sont traduites dans la politique budgétaire, à savoir :

Collecter les recettes, les sécuriser et les employer dans l’amélioration des conditions de vie des populations, à soutenir la croissance et réduire la pauvreté.

Il a martelé l’objectif assigné aux cadres du Ministère du Budget qui est de réduire la pauvreté et mettre en œuvre les directives du développement du Président de la République qui sont indiqués dans la lettre de mission transmise par le Premier Ministre. Il a également insisté sur le respect du délai d’exécution du plan d’action, avant de mettre un accent particulier sur la bonne communication pour rendre plus visible les acquis du Ministère.

Avant de conclure et de clôturer  les travaux de retraite sur la validation du plan d’action 2019, le ministre a espéré qu’à la fin d’année, les résultats se feront sentir sur le niveau de la population.

Ainsi ont pris fin à Kindia les travaux sur la validation du plan d’action 2019.