Rencontre du Ministre du budget avec une mission des douanes Bissau-Guinéennes

215

Le Ministre du Budget a reçu ce vendredi 1er mars 2019 une délégation des Douanes de la Guinée-Bissau. Elle est conduite par son Directeur Général et son adjoint chargé de la facilitation. La mission est accompagnée par le représentant du Fond Monétaire International résidant à Bissau.

La délégation a été introduite par le Directeur Général des Douanes de Guinée. Le général Toumany Sangaré a fait au Ministre, le compte rendu de l’entretien que son service a eu à faire un peu plutôt, avec la mission.

Le DG des douanes guinéennes est revenu sur les points débattus avec ses hôtes, à savoir :

Le renforcement des relations entre les deux administrations,

L’échange de bonnes pratiques dans le cadre de la lutte contre la fraude,

Le renforcement du partenariat public privé et beaucoup d’autres volets dans le cadre des Douanes.

Dans son compte rendu, Toumany Sangaré a déclaré que Le directeur général des Douanes de la Guinée-Bissau a exprimé son souhait de collaborer avec l’administration des douanes guinéennes pour échanger sur les bonnes pratiques.

Il a dit avoir rassuré la mission de la ferme volonté de la Guinée à travailler avec les douanes de la Guinée-Bissau dans le cadre des échanges d’expérience.

Général Sangaré a estimé que les douanes bissau-guinéennes devront prochainement envoyer une délégation composée de techniciens pour travailler avec les cadres des douanes guinéennes.

Pour terminer son compte rendu sur la rencontre entre les deux directions, il a également dit que l’élaboration et la signature de certains protocoles d’accord entre les deux administrations ont été envisagées.

Prenant la parole, le directeur général des douanes de Guinée-Bissau a salué l’excellence des relations entre les deux pays. Il a fait part de sa volonté de renforcer l’échange d’information pour mieux lutter contre l’évasion fiscale et améliorer les deux administrations.

Le Ministre du Budget a lui, salué l’intensification des relations entre les différents services             Africains dans le cadre de l’intégration Africaine avec l’appui des partenaires au développement. Il a demandé de privilégier la coopération entre les deux frontières maritimes, qui selon Ismaël Dioubaté souffrent de piraterie et de trafics de drogue.

Pour finir, le ministre a insisté pour une coopération vive entre la Guinée et la Guinée-Bissau dans le secteur des frontières maritimes. Un domaine dans lequel les douanes bissau-guinéennes sont en souffrance a-t-il ajouté.