Le Ministre Ismaël Dioubaté présente le document de cadrage budgétaire 2020-2022 au débat d’orientation budgétaire à l’Assemblée Nationale

154

Le Ministre du Budget  en compagnie de ses homologues de l’Économie et des Finances, du plan et du Développement Économique et du gouverneur de la Banque centrale, s’est présenté ce mardi 2 juillet 2019 devant les députés pour sa communication au Débat d’Orientation Budgétaire.  

Dans son discours, Monsieur le Ministre Ismaël Dioubaté à tout d’abord expliqué que la programmation budgétaire triennale offre une perspective à moyen terme des agrégats de la politique budgétaire globale et des priorités sectorielles. Elle comporte donc, les volets recettes, dépenses, soldes et des moyens de financement.

Sur les contours de l’élaboration de ce document pluriannuel, le Ministre du Budget a dit qu’il est élaboré dans un contexte marqué par la poursuite des efforts de mise en œuvre du Plan National de Développement Economique et Social (PNDES) et du Programme Economique et Financier 2017-2020 soutenu par la Facilité Elargie de Crédit.

Ce présent document de cadrage budgétaire est ambitieux. Il prévoit un taux de croissance du PIB de 6,0% en 2020, 6,0% en 2021 et 6,9% en 2022.

Il ambitionne de ramener le taux d’inflation moyenne annuelle à 9,6% en 2020, 9,3% en 2021 et 9,1% en 2022 mais aussi de stabiliser le taux de change à 8.711GNF en 2021 et 8.163 en 2022.

Les députés, les organisations de la société Civile et le représentant du secteur privé ont favorablement accueilli ce document de cadrage budgétaire. Ils ont tout de même fait quelques suggestions autour desquelles un comité technique devra tabler.

Ci-dessous le discours intégral de Monsieur le Ministre du Budget devant l’Assemblée Nationale : Communication du Ministre du Budget au débat d’orientation budgétaire